A minima

Expression qui s’emploie dans la locution juridique: “faire appel a minima”. Elle signifie littéralement: “faire appel d’une peine très réduite”. L’expression est composée de la préposition a qui exprime le point de départ et du superlatif minimus = très petit, ici au féminin ablatif, car il s’accorde avec le sujet sous-entendu poena = châtiment. Lorsqu’une peine est considérée insuffisante, il pourra être fait appel a minima pour demander que la peine soit alourdie.