Volens nolens

L’expression signifie littéralement: “le voulant, ne le voulant pas”, qu’on pourra traduire par “qu’on le veuille ou qu’on ne le veuille pas”. Volens et le participe présent du verbe volo = je veux et nolens le participe présent du verbe nolo = je ne veux pas. L’ordre des mots, comme c’est souvent le cas en latin, n’a pas d’importance et on pourra employé indifféremmement volens nolens ou nolens volens.

Dans le Canard du mercredi 14 janvier 1998, on trouve en page 4, sous la plume de Patrice Vautier: “En 1974, le groupe d’assurance…fait édifier…86 appartements… Locataires et propriétaires devront faire face, nolens volens, à des travaux d’importance…”