Pensum

Mot latin qui désignait le poids de laine que devait filer l’esclave par jour. Il signifiait aussi, de manière plus générale, une tâche, une fonction, un devoir. Pensum a pour origine le participe passé pensus du verbe pendo = je pèse. Aujourd’hui, le mot pensum désigne une devoir supplémentaire imposé à un élève pour le punir (une punition). Il indique également un travail ou une besogne intellectuelle ennuyeux, pénibles.

Dans le Canard du mercredi 4 mars 1998, on trouve en première page: “Un mois et demi de cogitations pour accoucher d’un texte de six pages riche en platitudes… Les patrons de l’opposition… sont tellement fiers du pensum que leur ont préparé deux de leurs lieutenants… qu’ils ont préféré le rendre public…par un simple communiqué de presse…”