Esprit, (caractère, tempérament, âme

Anima, proprement, le souffle, la respiration : animam ducere, respirer ; animam continere, retenir la respiration ; de là, l’âme, le principe de la vie physique : animam edere ou — efflare, expirer.

Animus, l’esprit par opposition à corpus, se dit surtout de l’âme qui sent et qui désire, cœur, humeur : animi aegritudo ; — magnitudo ; animo aequo ; de là, courage : animos militum confirmare ; — erigere.

Mens (de la racine men-, penser; cf. memini), l’esprit pensant, l’intelligence : mentis compos ; mente captus ; mente comprehendere ou mente complecti aliquid, saisir, comprendre quelque chose.

Natura, nature, naturel ; naturam furca expellere (Hor.), chasser le naturel à coups de fourche ; mihi benefacere ex consuetudine jam in naturam vertit (Sall., Jug., 87), l’habitude m’a fait de la bienfaisance une seconde nature.

Mos, volonté d’un homme, désir : morem alicui gerere (Cic., Tusc., 1, 9), exécuter la volonté, se prêter aux désirs de ; coutume : mos consuetudoque (Cic.) ; au pluriel, mœurs, caractère : mores feri, mœurs sauvages; moris est, il est d’usage.

Ingenium (de in-gigno), dispositions naturelles, talent, tempérament : ingenium tardum ;  — malum ; ingenium atque mores ; il se dit surtout de l’esprit créateur, du génie : homo summo ingenio ; ingenio abundare.

Indoles (indu, ancienne préposition synonyme de in, et l’inusité oleo, grandir, d’où, adolesco, inolesco, etc.), la nature intime, le naturel, le caractère : adolescentes bona indole praediti ; penchant : indoles ad virtutem major (Cic.).

Ad astra per aspera