Fermer ce volet Fermer ce volet
Leçon numéro 13
Le verbe fero - Les adverbes de quantité



Page: 1/3

D'après Lavarenne et Cayrou.
La page 1 contient la leçon. La page 2 les exercices. La page 3 la correction des exercices.


Treizième leçon

Un verbe irrégulier: ferre

Un verbe irrégulier encore très fréquent est ferre "porter". Fero, fers, tuli, latum. Nous voyons que le parfait tuli et le supin latum sont formés de radicaux tout à fait différents du présent fero. A part cela, ils n'ont rien de curieux, et forment les temps composés comme tous les parfaits et tous les supins.
L'infinitif ferre, au lieu de ferere, est irrégulier. On en tire l'impératif fer, qui, on se le rappele, est toujours formé de l'infinitif présent par amputation de la "queue" re: fer. Nous en avons déjà parlé, d'ailleurs, en même temps que des autres impératifs non terminés en e: dic, de dicere, "dire"; duc, de ducere, "conduire" et fac, de facere, "faire".
De l'infinitif présent, on tire aussi l'imparfait du subjonctif, . qui est le "temps le plus simple à former": ferrem, ferres, etc.
A l'indicatit présent, à côté de fero, ferimus, ferunt, qui sont réguliers, nous avons trois formes contractées: fers, au lieu de feris; fert (pour ferit) ; fertis (pour feritis). Ce qui donne au passif, pour la 2e pers. "tu es porté": ferris; pour la 3e: fertur; mais la 2e pers. du pluriel, "vous êtes portés", est régulièrement ferimini, comme si l'on avait régulièrement feritis.
Ce sont là toutes les irrégularités, peu nombreuses, comme nous pouvons le voir. Le reste se conjugue sur fero, comme les temps de legere sur lego. Ferebam; feram, feres; feram, feras; ferens, entis; ferendi.

Adverbes de quantité
La traduction de nos adverbes de quantité: beaucoup, peu, autant, combien, plus, moins, offre quelques difficultés.
Avec un verbe, ce qui est la place normale d'un adverbe, on emploie les mots suivants:
Il travaille beaucoup..........Multum laborat
Il travaille peu......................Parum laborat
Combien il travaille !..... Quantum laborat !
Il travaille tant !............... Tantum laborat !
Il travaille plus..................... Magis laborat
Il travaille moins...................Minus laborat
Il travaille assez.......................Satis laborat
Ce sont encore ces mots que l'on trouve avec un nom au singulier: "Que d'eau !" = Combien d'eau !: Quantum aquae, etc.
Cependant, pour plus, on n'emploie pas magis, mais plus: plus aquae.
Mais devant un nom au pluriel, le latin n'emploie pas comme nous un adverbe; il se sert d'un adjectif:
Beaucoup de soldats.............................Multi milites ( = des soldats nombreux).
Peu de sodats.................................................................................Pauci milites
Plus de soldats..Plures milites (comparatif de multi, cf. les comparatifs réguliers)
Moins de soldats.....................................................................Pauciores milites
Que de (ou combien) soldats.................................................Quam multi milites
Autant de soldats.....................................................................Tam multi milites
Assez de soldats.......................................................................Satis multi milites
Ces derniers exemples nous montrent que, devant un adjectif, comme multi par exemple, que nous avons ici, le latin traduit "combien" par quam et "tant" par tam. "Combien il est savant !" (ou: "qu'il est savant !") : quam doctus est. "Tant il est savant !" (ou: "il est si savant !"): tam doctus est.
Nous ajouterons encore quelques petites remarques:

1. Au lieu de tam multi, qui se décline, on trouve souvent tot, mot indéclinable: nom., tot milites; gén., tot militum, etc.
De même, au lieu de quam multi, on trouve souvent quot, mot indéclinable: quot milites, quot militum, etc.

2. Quand on a affaire à un adjectif (ou un adverbe) au comparatif, on se sert d'un adverbe à l'ablatif: Tanto doctior est: "tant il est plus savant !" Quanto doctior est: "combien il est plus savant !" Multo doctior: "beaucoup plus savant".

3. Avec certains verbes qui expriment le prix ou l'estime, on se sert parfois d'un adverbe au génitif: "Combien il t'estime !", quanti te aestimat ! "Combien coûte ce livre?", quanti constat hic liber?

4. Avec ces mêmes verbes, on trouve aussi parfois un adverbe à l'ablatif: hic liber constat magno, "ce livre coûte cher"; parvo, "bon marché", etc.

Ces différents emplois vous paraissent évidemment assez compliqués, mais quand vous les aurez rencontrés un certain nombre de fois, ils vous paraîtront beaucoup moins difficiles à comprendre.




Page Suivante (2/3) Page Suivante


Content ©
  Accueil • Plan du site • Recherche • Contactez nous


[ Page générée en 0.0796 sec ] [ (PHP: 49% - SQL: 51%) ] [ Requêtes SQL: 46 ] [ 253 pages vues la dernière heure ]
 Top Max Cache Off Copyright Mentions légales PHP Maximus CMS