Ensuite

Posthac, désormais, à partir du moment de la parole : posthac te non inultum dimittam.

Postea, ensuite, à partir d’un moment passé : postea ex omnibus partibus impetum faciunt.
La même différence existe entre nunc et tum, entre adhuc et usque ad illud tempus ; voy.  Encore.

Deinde, ensuite, par exemple dans une énumération ou un récit : primum, deinde ou tum, denique*.

* Deinceps signifie : l’un après l’autre, à tour de rôle, à son tour : tres fratres te nolo habere iratos, quos video deinceps tribunos plebis per triennium fore (Cic., Ep., 2, 18, 2).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.