Veto

Verbe latin conjugué à la première personne du présent de l’indicatif qui signifie: “je m’oppose”. A Rome, les tribuns du peuple en prononçant cette formule, montraient leur opposition à un décret du sénat. Aujourd’hui, le pouvoir de veto, ou le veto est le droit reconnu à un souverain de s’opposer à l’entrée en vigueur d’une loi. Le veto est aussi la prérogative accordée aux cinq États membres permanents de Conseil de Sécurité des Nations unies. Enfin, au sens commun, le veto indique une opposition, un refus formel.