Aura

Mot latin employé tel quel en français qui signifie dans la langue de Cicéron: “souffle léger”, “brise” et qui aujourd’hui possède deux sens bien précis. Primo il veut dire l’atmosphère spirituelle qui enveloppe un être, une chose. Secundo, en médecine, il indique le signe annonciateur d’une crise d’épilepsie.

Dans le Monde du jeudi 5 mars 1998, on trouve à la page dix, sous la plume d’Acacio Pereira qui cite Patrick Font: “Nous étions sur un petit nuage. C’est un dérapage invraisemblable. J’étais comme drogué…Quand on exerce le métier d’artiste on a une certaine aura, alors la séduction existe…”