Noms de peuples

Lacedaemonii, tout le peuple :
res gestae Lacedaemoniorum.

Spartiatae, Spartiates qui jouissent de tous les droits, descendants des anciens Doriens ; ce terme fait également songer à la dureté et à la persévérance de ce peuple :
Spartiatae fortes et duri.

Laco (seulement au singulier), fait allusion à la pénétration,
à l’esprit, à la sobriété de paroles des habitants :
Laconis illud dictum.

Afer (substantif), natif d’Afrique : P. Terentius Afer.

Africus (adjectif), qui appartient à l’Afrique :
terra Africa; — ventus ; — bellum.

Africanus, qui a certains rapports avec l’Afrique :
Scipio Africanus; legiones Africanae, légions romaines cantonnées en Afrique.

On dira donc :
Bellum Africanum, guerre entre Romains (César et Pompée,
par exemple) en Afrique.

Bellum Africum, guerre entre Africains ou entre Romains et Africains.

On distingue de même entre :
Gallus (substantif et adjectif), Gallicus (bellum), Gallicanus (legiones).

Hispanus, Hispanicus, Hispaniensis (bellum).

Asianus, Asiaticus (Scipio, bellum, genus dicendi).

Germanus, Germanicus (Drusus, legiones).

Macedo (Philippus), Macedonicus (Metellus).

Peloponnesius (civitates), Peloponnesiacus (bellum).

Siculus, Siciliensis (quaestura).

Trojanus (bellum, equus), Troicus (tempora).

Bonjour tout le monde !

L’histoire du site de locutio.net est une longue histoire puisqu’elle commence en 1999 avec les débuts d’internet et avec les modems 56k puis 512k et leur bon vieux bruit de connexion.

L’idée de départ était de mettre en ligne des locutions et des citations latines.

Étant pratiquement un des premiers sinon le premier à faire cela le succès ne se fit pas attendre, succès qui se concrétisa par un prix et de nombreux contacts pour engager des partenariats auxquels j’ai répondu par la négative, très occupé par ma profession et mon engagement associatif et syndical.

Toutefois je réussissais tant bien que mal à enrichir le site et à partir de 2009 ce dernier devenait très complet, notamment grâce à des forums d’aide à la traduction animés par quelques membres passionnés, compétents et dévoués que je remercie.

Le CMS sur lequel fonctionnait le site ayant disparu, il m’était impossible de suivre l’évolution technologique, c’est pourquoi peu à peu il a périclité jusqu’à devenir pratiquement inutilisable.

Aujourd’hui, ayant retrouvé un peu de temps libre, j’ai entrepris de le revoir entièrement en le modernisant.

J’ai dû récupérer une par une les quelques 8000 citations pour les placer sur la nouvelle mouture. Mais beaucoup d’autres données ont été abandonnées faute de temps pour les rendre compatibles avec le nouveau CMS.

Désormais pourtant des mises à jour régulières permettront de l’enrichir à nouveau.

Espérons aussi que les forums, modernisés eux aussi, retrouveront leur activité d’antan.

 

Ad astra per aspera