Aller au contenu


Photo

Traduction d'un extrait de charte (XIe siècle) en latin.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
35 réponses à ce sujet

#21 Mathieucecchinato

Mathieucecchinato

    Colonus

  • Members
  • PipPip
  • 21 messages

Posté 05 septembre 2017 à 14:35

Merci Jacques ! 



#22 jacques

jacques

    Nobilissimus

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 306 messages
  • Gender:Male

Posté 05 septembre 2017 à 16:13

Il faudrait vraiment que je puisse voir l'original. Pouvez-vous y avoir accès ?



#23 Mathieucecchinato

Mathieucecchinato

    Colonus

  • Members
  • PipPip
  • 21 messages

Posté 05 septembre 2017 à 17:40

Bonsoir Jacques, désolé je ne suis vraiment pas doué en informatique, pourrais-je vous envoyer le document via email ? 

Bonne soirée. 

 

Mathieu. 



#24 jacques

jacques

    Nobilissimus

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 306 messages
  • Gender:Male

Posté 05 septembre 2017 à 19:37

Non, je parle de la charte elle-même, pas de ses transcriptions. Parfois, les archives sont mises en ligne. Autrement, il faut demander des photocopies sur des CDrom aux archives municipales ou départementales. Je le fais régulièrement pour des recherches sur la ville de Nantes.

Mais il faut savoir exactement ce qu'on veut faire reproduire parce que c'est payant et que les documents (comme celui auquel vous vous intéressez) sont parfois très volumineux.



#25 Mathieucecchinato

Mathieucecchinato

    Colonus

  • Members
  • PipPip
  • 21 messages

Posté 05 septembre 2017 à 20:53

Bonsoir Jacques, le cartulaire de Lérins (version originale) est consultable en ligne sur le site internet des Archives Départementales des Alpes Maritimes à cette adresse :   http://www.basesdocu.../arca/home.html

 

Tapez dans le champ - > cartulaire de Lérins et choisir H 0010 - XIIe siècle - XVIIe siècle dans la fenêtre de droite vous verrez tout le contenu du cartulaire, il faut descendre tout en bas et cliquer sur afficher le lots d'images puis aller aux folio 17 v° à 18 v°.

 

Attention des fois, le site ne fonctionne pas bien sous windows à cause de Flash. 

 

Par contre j'avais fait des copies d'écran de la charte dans le cartulaire, et ce que je vous proposais d'envoyer par email. 

 

Bonne soirée. 

 

Cordialement. 

 

Mathieu. 



#26 jacques

jacques

    Nobilissimus

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 306 messages
  • Gender:Male

Posté 05 septembre 2017 à 22:09

Merci beaucoup, mais l'on accède ainsi à une transcription, non aux manuscrits de l'époque.

Bon, je suppose que la transcription a été faite par des spécialistes, mais je soupçonne des erreurs ou des mots oubliés. Ces imperfections doivent être le fait du document, il faut croire.



#27 Mathieucecchinato

Mathieucecchinato

    Colonus

  • Members
  • PipPip
  • 21 messages

Posté 06 septembre 2017 à 05:22

Bonjour Jacques, sur le site des AD 06 c'est le cartulaire original qui a été photographie et mis en ligne pas la transcription. 



#28 jacques

jacques

    Nobilissimus

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 306 messages
  • Gender:Male

Posté 06 septembre 2017 à 13:38

Ah ! oui, veuillez m'excuser. Je verrai cela.



#29 jacques

jacques

    Nobilissimus

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 306 messages
  • Gender:Male

Posté 09 septembre 2017 à 16:40

Les transcriptions sont très correctes. Merci encore.



#30 Mathieucecchinato

Mathieucecchinato

    Colonus

  • Members
  • PipPip
  • 21 messages

Posté 09 septembre 2017 à 21:08

Bonsoir Jacques. Merci pour votre aide !

#31 Mathieucecchinato

Mathieucecchinato

    Colonus

  • Members
  • PipPip
  • 21 messages

Posté 12 septembre 2017 à 20:59

Bonsoir Jacques,
 
Comment pourrait on traduire le passage en gras dans la charte suivante, car je n'arrive pas à comprendre, le résumé du transcripteur. Ce dernier ne semble pas correspondre à la traduction du texte latin, plus particulièrement sur la situation géographique de la chapelle saint Léonce par rapport aux autres chapelles citées.
 
Il mentionne que la chapelle saint-Léonce est située sur les rives (déjà je ne comprends pas pourquoi il utilise le pluriel pour "rives") de la Camiole entre (je ne vois pas où est la préposition "entre" dans le texte latin) les églises de Notre-Dame, de Saint-Etienne ou de Saint-Jean et de Sainte-Maxime vierge et celle de Saint-Pierre, située sur l'autre rive de la Camiole.
 
J'espère que je suis clair dans ma demande. 
 
Merci beaucoup. 
Cordialement. 
-----
N° 32
(pp. 31-32)
Donum sancti Leontii de Caliano
16 jan. 1038
 
Résumé du transcripteur : (Donation par Gaucelme, évêque de Fréjus, Ugubertus et ses fils, Gaucelme surnommé Coteron et ses fils, et autres à l'abbaye de St-Martin de l'île Gallinaria au comté de d'Albinga, de l'église de Saint-Léonce, situé au bourg de Callian, dans le comté de Fréjus, sur les rives de la Camiole entre les églises de Notre-Dame, de Saint-Etienne ou de Saint-Jean et de Sainte-Maxime vierge et celle de Saint-Pierre, située sur l'autre rive de la Camiole)
 
 
Auctoritas etenim jubet ecclesiastica et lex precipit romana ut quicumque rem suam in alterius transfundere voluerit per paginem testamenti eam infundat , ut prolixis temporibus secura et quieta permane[ad]. 
 
Quapropter, ego Jocelmus episcopus et Uguberto cum consiliis suis, et Jocelmus qui nuncupatur Coterone cum filiis, seu Isnardo de Matio similiter cum filiis suis, atque Arbertus et Guillelmus et Aldebertus filiis Isnardo Presbitero cum fratribus suis damus tibi Adalbertus abbas cum fratribus tuis et derelinquimus in potestate tua Adabertus abba insule Gallina[ira] seu successores tuos qui post te futuri sunt, pro Deo et redemptione anime nostre seu parentum nostrorum , sic damus et derelinquimus Domino Deo et ad sancti Martini confessoris et monasterio quod est constructum in insula Gallinaria, in comitatu Ambiganense, ecclesiam sancti Leontii qui est in vico Kalidiano, in pago Forojulense, in ripa de Camisola flumine, de una parte ; ecclesia sancte Marie et sancti Stephani seu sancti Johannis et sancte Maxime virginis et sancti Petri ; de alia ripa Camisola, ecclesia sancti Leontii episcopi.
 
Sic damus tibi et derelinquimus Adalbertus abba tuisque fratribus seu successores tuos ego Jocelmus episcopus, et Uguberto cum filiis suis, et Jocelmus suprascriptus cum filiis suis, seu Isnardo de Matio cum filiis suis atque Arbertus et Guillelmus et Aldebertus, filius Isnardo Presbitero, cum fratribus suis, ecclesiam sancti [f° 17 v°] Leontii episcopi, pro Deo et redemptio[ne] anime nostre ad bene agendum et [h]edificandi et opus boni ibidem consumandi. 
 
Quapropterea, nos vel parentum nostrorum donatores seu heredibus nostris , qui contra donationem nostram ad inrumpendum effremuerit, non hoc valeat vendicare , sed componat, pars pariendi, fidem servandi , libras de auro optimo C et inantea donatio nostra firma et quieta perseveret omnique tempore.
 
Facta [hec] cartula donationis XVII kalendas februarii , regnante Conrado, rege Romanorum, XII anno regni ejus. 
Jocelmus episcopus dedit et manu sua firmavit. 
 
Testis Ugo Seniore Calidiano firmavit ; Ugubertus cum filiis suis firmavit ; Coterone cum filiis suis firmavit ; et Aldebertus cum fratribus suis firmavit ; Isnardus, filius Landrico, confirmavit, Eleasaro et Dodo, frater suus, firmaverunt. 
 



#32 jacques

jacques

    Nobilissimus

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 306 messages
  • Gender:Male

Posté 13 septembre 2017 à 20:43

Cela veut dire que d'un côté il y a les églises Sainte-Marie, Saint-Stéphane ou Saint-Jean, Sainte-Maxime vierge et Saint-Pierre, et que l'église Saint-Léonce évêque est sur l'autre rive, face à celles-ci.



#33 Mathieucecchinato

Mathieucecchinato

    Colonus

  • Members
  • PipPip
  • 21 messages

Posté 13 septembre 2017 à 21:51

Je n'avais pas bien compris le résumé du transcripteur par rapport au texte latin. Maintenant c'est plus clair ! Merci. 



#34 Mathieucecchinato

Mathieucecchinato

    Colonus

  • Members
  • PipPip
  • 21 messages

Posté 18 septembre 2017 à 20:31

Bonsoir Jacques,
 

Permettez moi de solliciter encore une fois votre aide au sujet de cette charte (cartulaire de Lérins) de vente entre laïcs, et concernant la traduction des mots en gras dans le texte. 

 

Comment dois-je traduire le mot faber associé trois fois à un prénom, par le nom de famille FABRE (courant ici en Provence) ou par le métier ?(forgeron, artisan, ouvrier, charpentier ?)

 

Enfin dans le troisième paragraphe, quelle est la signification et la fonction de menestrale

 

D'avance je vous remercie. 

 

Bien cordialement. 

 

Mathieu. 

 

 

N° 31

(pp. 29-31)
De emptione honoris Leontii de Caliano
Saec XI, ante 1032
 
Auctoritas etenim jubet ecclesiastica et lex precipit romana ut quicumque rem suam in alterius transfundere voluerit potestate per paginem testamenti eam infundat, ut prolixis temporibus secura et quieta permaneat. 
 
Quapropter ego Landricus, filius Isnardi, de sancta Tulia et de Caliano, et uxor mea Altrude vendimus tibi et derelinquimus Gaufredo Medionensis  alodem nostrum proprium que michi advenit Landrico de genitore meo et genitrice mea et ad me Altrude pro viro meo, que est in comitatu Forojuliense, in vico vel in territorio Calidiano, uno manso que fuit de Rainaldo genitore de Udalerio Presbitero, terras cultas et incultas, et pratis, quod ad ipsum mansum suprascriptum pertinet ; et in alio manso de Amalberto modiatas II, uno campo in termino de Torretas, et alio campo desuper sancto Martino ; et in alio loco una pecia de terra que est ad sanctam Mariam et habet consortes : [f° 16 r°] de oriente sancta Maria et sancto Petro, de occidente flumen Camisola, de meridie strata publica, de septentrione casalo que fuit de Radulfo majore ; et vineas modiatas IIII ; una vinea quam plantavit Robertus Faber habet consortes : de oriente rivo de Madasano, de occidente vinea de Petro Capudo, de meridie de ipso plantatore, de septentrione vinea de Arnulfo ; et in alio loco vinea quam plantavit Teutardus Crispus ; et habet consortes : de oriente vinea de Sisfredo molnerio, de occidente vinea de ipso plantatore, de meridie vinea de Imberto in medio loco fossato discurrente, de septentrione vinea de Stephano ; et in alio loco vinea de Bonfilio sutori ; et abet consortes : de oriente vinea de ipso plantatore, de occidente campo de Castellano Faber, de meridie vinea de Jomare majore, de septentrione strata publica ; et in alio loco vinea de Ricardo, filio Garifredo ; et abet consortes : de oriente vinea de Pontio Faber, de occidente vinea de ipso plantatore, de meridie vinea de Gontardo negotiatore, de septentrione terra inculta de Landrico venditore. 
 
Quantum in istos consortes includunt et quantum ad ipsum mansum suprascriptum pertinet ; modiatas duas superscriptas cum illarum et consortes, et ipsa pecia de terra que est juxta sancta Maria et sancti Petri cum suas consortes superscriptas, sic vendimus tibi Gaufredo suprascripti ego Landricus et uxor mea Altrude [f° 16 v°] ista omnia suprascripta secura, franca et quieta, per precium solidos trescentos de Otone et drapo obtimo zafalbafal, et per ipsum precium sic vendimus tibi juxta hec omnia suprascripti ego Landricus et uxor mea Altrude, ut facias tu et heredes tui quicquid facere volueritis, idem abendi, vendendi, dandi vel commutandi, tuisque heredibus derelinquendi in Dei nomen habeas licenciam et potestatem, et de ipso fructo panem et vinum et omnia quod Dominus dederit, in quale hora volueris, vendere facias, et qui comparare voluerit habeat licentiam sine contradicto de seniore et vicario et menestrale
 
Sane si quis, nos aut heredes nostri vel aliqua aposita persona, qui contra venditionem istam ire, agere vel inquietare voluerit, non valeat vendicare quod repetit, sed componat in vinculo de auro obtimo libras VII, et, ut venditio ista firma et stabilis permaneat omnique tempore cum stipulatione interposita pro omni firmitate subnixa. 
 
Facta est autem cartula ista in valle Calidianensi publice, III idus augusti, regnante Rodulfo rege. 
 
Signum Landricus et uxor sua Altrude, qui hanc cartulam venditionis scribere fecit et testes firmare rogavit, manus sua firmavit ; et uxor sua firmavit ; Landricus senior vendit et firmat ; Altruda, uxor sua, vendit et firmat ; Ingilbertus firmavit ; Galbertus de Nimaisa firmavit ; Pontius Laurentius firmavit ; Ebrardus firmavit ; Guillelmus firmavit ; Imbertus Longus firmavit ; Stephanus firmavit ; Josmarus firmavit ; Galcaus firmavit.
 
 Qui istam cartulam vel istam venditionem suprascriptam [f° 17 r°] corruperit, primus iram Dei omnipotentis incurrat et fiat excommunicatus de omnibus sanctis et sit anathema. 
 

 



#35 jacques

jacques

    Nobilissimus

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 306 messages
  • Gender:Male

Posté aujourd'hui à 09:45

Bonjour,

 

Excusez-moi de n'avoir pu répondre plus tôt.

- En dépit de la majuscule qui figure dans la transcription, je pense que faber signifie "artisan" ; il est par contre impossible de préciser.

- Dans la plupart des cas, appliqué au clergé, minister(ialis) signifie "ministre du culte", donc prêtre. Mais ici, je pense que le mot signifie "diacre", vu la hiérarchie descendante senior/vicarius/ministerialis.



#36 jacques

jacques

    Nobilissimus

  • Members
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 306 messages
  • Gender:Male

Posté aujourd'hui à 14:22

Vous avez de nouveau posté un message vide (je me demande du reste comment c'est possible !)

Je me suis permis de le supprimer. :)






1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)