Seulement (ne … que)

Modo, seulement, sert à restreindre et se trouve souvent dans des prières et surtout avec l’impératif : i modo.

Tantum, seulement autant, seulement, oppose le peu au plus, et se rencontre surtout avec des noms de nombre : tantum dico ; equitibus tantum superare; viginti tantum evaserunt.

Solum, uniquement, seulement, fait ressortir une chose parmi un grand nombre : majus bellum imminere arbitrabatur, quam si cum barbaro solum contenderent, que s’ils n’avaient rien à faire que de combattre avec le barbare (cum barbaro solo signifierait : avec aucun autre ennemi que le barbare, avec le barbare seul).

Dumtaxat (dum quis taxat, sorte de subjonctif aoriste de tangere, dum quis tetigerit, jusqu’à ce qu’on ait atteint, et pas plus loin), avec des noms de nombre et de mesure, tout au plus ; exclusivement, seulement : sermo in circulis dumtaxat et conviviis est liberior.

Non (nemo, nihil … nisi, ou nisi … non), pas autrement que si, seulement, pour marquer le seul cas possible : amicitia nisi inter bonos esse non potest. (1)

(1) Souvent l’idée de « seulement » n’est pas exprimée en latin ; un us, un seul ; semel seulement une fois ; pauci, un petit nombre seulement; (unum) illud dico, je ne dis que ceci.

Souhaiter (désirer)

Optare (fréquentatif de opio, choisir, donc, choisir une chose comme la meilleure; cf. optio, choix), 1° choisir ; 2° souhaiter : pars optare locum tecto (Virg., En., I); le sens primitif est resté dans adopto, coopto, praeopto.

Cupere (cf. cupidus, cupiditas), désirer avec passion.

Desiderare, remarquer l’absence de, soupirer après, regretter, perdre.

Expetere, proprement, chercher à atteindre une chose parmi les autres, convoiter : expetere divitias; res expetendae (contraire de fugiendae), choses désirables.

Appetere (moins fort,  proprement, tendre vers quelque chose; contraire de aspernari, voy.  Mépriser), chercher à obtenir, aspirer à : appetere regnum.

Avere (cf. avidus, qui est porté vers, avide), désirer vivement.

Gestire (gestus, geste), faire des gestes de joie, désirer ardemment, brûler de.

Ad astra per aspera